Une tentative de hausse de l’euro qui reste affaibli par le billet vert

Les craintes financières en Grèce se sont un peu apaisées. De telles situations ont permis à l’euro de tenter une certaine croissance par rapport au dollar vendredi. Mais, les attentes d’une hausse des taux d’intérêt américains ont constitué une sorte de coup de pouce au billet vert.

Le cours de l’euro face à la situation actuelle de la Grèce

Si la monnaie unique européenne présentait une certaine hausse avec une valeur de 1,0896 dollar contre 1,0875 dollar jeudi, elle est tombée à 1,0856 dollar. Avec les développements positifs de la situation en Grèce jeudi, les investisseurs au niveau mondial ont déjà été ravis. L’euro repartait même avec une petite hausse face au yen. En effet, elle était de 135,26 yens contre 135,00 yens jeudi.

Il est vrai que la Grèce a obtenu une sorte d’appui par le président de la Banquue centrale européenne en allégeant sa dette. Grâce au prêt de 7 milliards d’euros puisés dans un fonds communautaire et proposé par la Commission européenne, la situation en Grèce s’est un peu améliorée. Malgré cet apaisement à court terme de la situation financière grecque, l’euro aura du mal à tirer parti de cela.

Le dollar revigoré par la Fed

Il faut avouer que les taux américains se trouvent actuellement en hausse. L’euro n’arrive qu’à se tenir de façon symbolique à 0,12 % contre le billet vert américain à 1,0890 dollar. Eh oui ! Le dollar parvient de son côté à progresser comme l’a déjà prédit le président de la Fed ou Réserve Fédérale Américaine.

Désormais, la hausse des prix et l’amélioration du marché de travail de façon pérenne sont des éléments utilisés par la Fed pour déclencher un resserrement monétaire. Ce qui veut dire que plus les taux d’intérêt américains augmentent, plus le dollar sera rémunérateur. Ce qui va constituer une sorte d’attrait pour les investisseurs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*