Marché des produits bio, toujours plus dynamique !

Que ce soit tant sur le marché de l’alimentaire que des cosmétiques, les produits naturels se porte bien et ne cesse de croître. Ce développement du marché se traduit par un accroissement important de la demande de produits naturels. Les dernières études révèlent même que d’ici 2018, ce marché pèsera près de 8 milliards d’euros. Et si ce secteur montre tellement de dynamisme, c’est parce que le bio a vraiment la côte auprès des Français. On peut remarquer depuis quelques années que les Français consacrent de plus en plus de temps et d’argent à faire du sport de manière régulière et à réviser leur façon de se nourrir. Le « bien manger » est devenu une véritable mode et cela n’est pas prêt de s’arrêter. Avec le développement des campagnes de communication du gouvernement sur l’intérêt de consommer plus de fruits et légumes naturels, les Français prennent conscience de l’intérêt de consommer des produits naturels n’ayant subi aucune transformation.

Les raisons de l’engouement pour les produits bio

legumes-bioLes produits bio sont des produits non transformés et sont meilleurs pour la santé (mais aussi pour l’environnement) pour plusieurs raisons :
• les fruits et les légumes bios contiennent moins (voir aucun) de pesticides, sont cultivés sans utilisation d’engrais chimiques, etc. Ils présentent ainsi plus de vitamines, de minéraux comme le fer et d’antioxydants.
• les viandes, les produits laitiers, les œufs, etc. sans ajout de synthèse auraient un meilleur apport en gras essentiels.
• bien que ce ne soit pas prouvé de manière scientifique, les produits bio sont souvent plus beaucoup plus savoureux que les produits achetés dans la grande distribution par exemple.
Pour ces raisons, ceux qui veulent faire le plein de vitamines, de calcium, etc. et prendre soin de leur santé, préfèrent les produits issus d’une production dite « Biologique ».

Le développement de nouveaux produits naturellement riche en Bienfaits

Depuis quelques années, se développent un nouveau marché composé de fruits comme la baie de Goji, la Physalis ou encore la Cranberry. Le point commun entre ces fruits 100% naturels réside dans leur composition nutritionnelle extrêmement riche en vitamines et oligoéléments.
Baies de Goji séchèesPrenons par exemple la baie de Goji qui contient beaucoup plus de Vitamine C que l’orange à quantité égale. Ainsi, chacun de ces nouveaux « Superfruits » comme les appelles de nombreux nutritionnistes, peut répondre à des carences ou troubles nutritionnels, l’intérêt étant d’éviter de consommer des substituts vitaminés issus des laboratoires pharmaceutiques.
A ces nouveaux Fruits viennent s’ajouter de nombreux autres produits naturels comme certaines Micro algue comme la Spiruline ou encore la Klamath
qui sont de véritables source de protéines et d’acides aminés nécessaire au fonctionnement normal de l’organisme.

spirulineLes sportifs aussi ont un faible pour les produits de ce type et se tournent volontiers vers la spiruline, plus concentrée en protéines, en vitamines et en oligo-éléments. Ce type de Micro algue représente une véritable aubaine pour les personnes désirant faire le plein de protéine après leur effort physique.
Noté que la spiruline est utilisée depuis quelques temps afin de vaincre le fléau des carences alimentaires des nombreuses zones d’Afrique. Sa composition nutritionnelle est si riche que l’on pourrait consommer uniquement cette micro algue afin maintenir un équilibre stable. Sa culture étant assez facile et ne nécessitant aucune fertilité de la terre, ces pays d’Afrique développent la mise en place de fermes dédiées à la production de spiruline.
Outre ses bienfaits pour la santé du consommateur, les produits bios participent aussi à la protection de l’environnement et intéressent de ce fait les personnes soucieuses de l’écologie car les procédés de culture des produits doivent suivre des processus de fabrications très rigoureux afin de répondre à la norme et certifications Biologiques.

Evolution du marché des produits bio

marche-bio

En 2014, la surface totale des terrains engagés dans la culture bio compte près de 1.118.190 ha. Selon les statistiques, ce chiffre présente une hausse de 5,4% comparé à l’année 2013. Quant aux ventes, les études de Xerfi ont révélées que ces 9 dernières années, les ventes de produits bios ont connu une hausse de 14%. En effet, les ménages français adhèrent de plus en plus au concept bio. Le baromètre Ethicity de 2014 a notamment montré que 39% des Français optent pour le bio par souci de santé et 28% pour des raisons écologiques. Suivant l’évolution du marché jusqu’ici évalué, Xerfi estime que d’ici 2018, il est fort possible que le marché du bio atteigne les 7,8 milliards d’euros.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*