Les voitures anciennes ne pourront plus circuler à Paris

Une nouvelle loi vient d’être établie à Paris pour interdire les voitures anciennes de polluer la région parisienne. On estime que les voitures de plus de 20 ans sont plus polluantes et elles ne pourront plus circuler de 8 h à 20 h. Pourtant, les consommateurs ne sont pas restés les bras croisés, ils réclament une indemnisation.

Que dit la nouvelle loi ?

Cette loi a pour objectif de permettre aux Parisiens de respirer de l’air frais et elle prendra effet au premier juillet 2016. Tous les véhicules qui ont été immatriculés avant 1997 sont concernés par cette interdiction. Entre 500 000 et 800 000 voitures sont alors interdites de circuler de 8 h à 20 h en semaine. Il s’agit des voitures particulières et des utilitaires légers à essence ou diesel. Les deux roues motorisées sont également concernées. Ceux qui ont été immatriculés avant le 1er juin 2000. L’État ne va pas en rester là. Il a commencé avec l’interdiction des poids lourds immatriculés avant le 1er octobre 2001 depuis le 1er septembre 2015. Le projet continuera avec les voitures Euro 4 immatriculés avant le 1er janvier 2011. Mais il s’agit encore d’un projet en cours qui pourra prendre effet entre 2017 et 2020. Avec ce critère, plus de 2 millions de voitures seront concernées.

Les consommateurs demandent une indemnisation

Une action collective en justice sera lancée par les consommateurs pour réagir face à cette interdiction. Elle sera menée par l’association 40 Millions d’automobilistes. Puisque ces voitures ne pourront plus alors être revendues dans la région parisienne, les propriétaires demandent une indemnisation auprès de la Mairie de Paris. Une pétition en ligne est déjà en cours et chaque propriétaire concerné est tenu d’inscrire leur véhicule ainsi que leur valeur estimée. En effet, cette interdiction de circulation pourra entraîner une perte de valeur des véhicules jusqu’à 50 %.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*