Un prêt de 160 milliards d’euros en 2017 pour l’Allemagne

L’agence de la dette allemande Finanzagentur a communiqué son programme pour l’année 2017. Pour la deuxième année de suite, l’Allemagne va emprunter sur 30 ans. La dette s’entasse puisque le pays a déjà d’autres dettes à régler par le passé. Ces quelque 160 milliards vont s’ajouter à la liste.

Dettes allemandes : état des lieux

Tout comme la France, l’Allemagne a besoin d’emprunter encore plus pour son programme de financement. Ces dettes qui seront mises sur le compte de 2017 ne serviront pas uniquement à financer les programmes du pays sur le marché. Elles participeront également à refinancer les dettes du passé. Ces 160 milliards seront divisés en titres de moyen et long terme. Il est vrai que c’est une somme capitale, mais légèrement en baisse par rapport à 2016. Ce qui ne signifie pas que l’Allemagne a besoin de moins de fonds pour 2017. Il a eu un excès budgétaire de 8 milliards d’euros en 2016. D’où la légère baisse de la dette prise pour 2017. Le stock de dettes qu’il faut rembourser reste encore important. Il s’élève à 1, 127 milliards à la fin 2016 contre un PIB de 3, 300 milliards. Le taux moyen d’emprunt de l’Allemagne est de 0,74 % en 2016.

Les volumes émis toujours en hausse

Même si la valeur empruntée semble baisser par rapport à l’année 2016, les titres émis sont toujours en hausse depuis quelques années pour l’état allemand. Pourquoi emprunter encore une fois sur 30 ans ? Ces 30 années correspondent en effet à 11 attributions qui valent chacune 1 milliard. Les volumes émis par l’état ne cessent d’augmenter. Ils ont pris un écart de 2 milliards par rapport à 2016 et de 5 milliards par rapport à 2015. Cette augmentation a pour principal objectif d’allonger la durée de vie des titres émis. Elle sera de 7,5 années en 2017 contre 7,1 années en 2016.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*