Pourquoi procéder à un test ADN ?

La plupart d’entre nous ont déjà entendu parler du test ADN. Cependant, nombreux sont ceux qui ignorent à quoi sert le résultat issu de ce test. Sachez dans un premier temps que ce type de test est utile dans les recherches généalogiques. On peut également faire un test de paternité en analysant l’ADN d’un présumé père et d’un enfant pour justifier leur filiation. Mais à part cela, voici les raisons qui peuvent pousser une personne à effectuer ce type de test.

Les raisons pouvant amener une personne à demander un test ADN

 

Un test ADN est une procédure qui peut être demandée dans le cadre d’une décision judiciaire. Cependant, il est également possible de le demander à titre privé et pour des raisons personnelles.
Si la demande fait suite à une demande judiciaire, l’objectif du test pourrait être de prouver la filiation d’un enfant avec un présumé père. Après un divorce, les résultats du test de paternité vont permettre de savoir si le présumé père a une obligation envers l’enfant (s’il est prouvé qu’il est le père biologique) ou non. Il revient au juge des affaires de famille de faire la demande de test ADN. Il en est de même si après la mort de la mère d’un enfant, les grands-parents de ce dernier veulent avoir sa garde. Un test de paternité peut également être demandé dans ce cas, pour que le présumé père puisse avoir la garde s’il est prouvé qu’il a un lien de filiation avec l’enfant alors qu’il n’a pas été marié avec la défunte mère.

Dans le cadre d’une demande privée, le test ADN peut être effectué si un père a des doutes sur la filiation de l’enfant que sa femme a mis au monde. On peut également faire ce test pour retrouver et retracer la famille d’une personne ou pour savoir si on a été adopté. Dans ce cas, on peut effectuer la procédure auprès d’un laboratoire indépendant comme VaterschaftsTest-DNA. Pour rappel, le résultat issu du test n’aura aucune valeur juridique.

Comment réaliser ce type de test ?

Pour faire un test ADN à la suite d’une décision judiciaire, il est impératif de passer par un laboratoire agréé. Celui-ci est respectueux de la norme ISO 17025. Seuls les résultats émis par cette catégorie de laboratoire sont acceptés par les instances judiciaires en France. Dans le cadre d’un test de paternité, le présumé père et l’enfant doivent se rapprocher du laboratoire agréé afin de faire un prélèvement de salive ou de sang. Les ADN des deux personnes seront ensuite comparés pour voir s’il y a des ressemblances. Le résultat est fiable à plus de 99 %.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*