Le FMI constate une forte croissance économique du Canada

L’élection de Donald Trump et son équipe aux Etats-Unis a apporté des changements sur tous les domaines, notamment la finance. Pour l’heure, il reste difficile de bien évaluer la performance économique mondiale, selon le FMI. Il est toutefois constaté que les deux années à venir seront encore meilleures pour le Canada. Le pays connaîtra une croissance accrue par rapport à l’année dernière.

Un progrès en 2016

En 2016, le FMI a déjà mis l’accent sur une progression de plus de 1 % de l’économie canadienne. Pour cette année 2017 ainsi que 2018, l’organisme estime une forte croissance effleurant les 2 % du PIB canadien.
Le chiffre en 2016 dépasse celui prédit par le FMI en octobre 2016, sachant qu’il a signalé une performance économique canadienne limitée à 1,2 % du PIB. Si la prévision pour 2017 reste la même, l’organisme s’attend à une hausse correspondant à 0,1 %.

Cas Pour le Mexique

Mais ce n’est pas le cas pour le Mexique qui a connu une baisse environnant les 0,5 % aussi bien pour 2016 que pour 2017 par rapport aux prédictions du FMI en octobre 2016. Cette période correspondait, en effet, à celle précédant l’élection du nouveau Président américain en novembre.
L’organisme prédit une hausse par rapport au Canada en 2016 avec le taux de croissance économique de 2,2 %, avant de connaître une baisse en 2017 et 2018 avec des taux respectifs de 1,7 % et de 2,0 %.
Avant, le Mexique a toujours été sujet à des critiques à l’initiative du président américain nouvellement arrivé au pouvoir. Il a même ambitionné à construire un mur géant destiné à séparer les deux pays, une fois élue. Mais selon le président du FMI, Maurice Obstfeld, il est encore impossible de bien définir si cette baisse est déjà une des conséquences de l’arrivée au pourvoir de D. Trump.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*