La sclérose en plaques aura bientôt un remède !

Alors que 70 000 personnes en France sont victimes de la sclérose en plaques, deux médicaments ont révélé des effets positifs sur le traitement de cette maladie. En attendant la sortie officielle de ces médicaments, des tests ont été réalisés !

Les symptômes fréquents de la sclérose en plaques

sclerose-destruction-gaineok220113Maladie auto-immune, la sclérose en plaques affecte généralement les femmes. Il s’agit en fait d’une maladie qui touche le cerveau. Elle peut être due à des troubles au niveau de la moelle épinière et des nerfs optiques. Il s’agit surtout du résultat de la destruction de la myéline qui constitue une sorte de gaine protectrice des neurones.
Dans la plupart des cas, les signes révélateurs d’une telle affection sont des difficultés à marcher et de la fatigue des membres. Ces symptômes s’accompagnent souvent de douleurs chroniques.
Nouvel espoir pour les malades atteints de sclérose en plaques, de nouvelles recherches laissent entendre que cette maladie incurable et handicapante pourrait être traitée grâce à l’action cumulée de deux médicaments capables de synthétiser de la myéline.

De nouveaux médicaments pour assurer la production de myéline

testDes recherches ont été réalisées par des spécialistes américains à l’Université de Case Western Reserve à Cleveland. Ces travaux ont abouti à la découverte de médicaments qui contribuent à assurer de nouveau la mobilité d’un patient atteint de sclérose en plaques.
Il s’agit en fait du résultat de la combinaison de deux médicaments, dont le miconazole et le clobetasol. Le premier est un antifongique utilisé dans le traitement des infections de la peau. Le second est une sorte de corticostéroïde. Celui-ci agit sur des troubles de la peau comme l’eczéma.

Après des tests effectués sur des souris, il a été découvert que l’augmentation de la production de myéline a eu lieu. Même si les tests se sont avérés positifs, il faut attendre le résultat des essais cliniques pour pouvoir les utiliser dans le traitement de sclérose en plaques.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*