Apple et Amazone : Chute brutale des actions

Un vent de panique! Plusieurs grandes entreprises renommées ont perdu près de la moitié de leur capital selon les informations déclarées en ligne. Une circonstance très particulière qui ne s’est jamais produite dans le marché boursier. Amazone, Apple, Alphabet, Microsoft ont été touchés par une faillite de grande envergure selon les plateformes financières. Les interrogations se soulèvent sur les raisons de cette situation désastreuse.

Une erreur des systèmes informatiques

Heureusement, les dirigeants du Nasdaq ont réagi rapidement en déclarant qu’il ne s’agissait que d’une erreur informatique. Les entreprises n’ont eu que des faillites fictives et sont encore en pleine possession de leur capital. Une mauvaise manipulation des données a été l’origine de cette polémique qui à titre de précision, se produisait à une date très particulière la veille des fêtes des indépendances des Etats-Unis. Une excuse qui tient la route, étant donné que la bourse se fermait à cette date des heures plutôt avant la fermeture habituelle. Cette erreur a malheureusement eu des impacts sur les autres grands sites d’informations comme Google finance, Reuters et Bloomberg.

Nasdaq présente des excuses officielles

Nasdaq accepte d’endosser la pleine responsabilité en présentant officiellement ses excuses sans pour autant admettre des problèmes techniques. Il insiste sur le fait qu’un mauvais usage des données a provoqué cet incident. Une erreur qui risque de ternir l’image de l’opérateur et qui remet en cause la fiabilité de son mode d’action. Pour regagner la confiance des usagers, les dirigeants de Nasdaq confirment que des enquêtes seraient encore menées pour éviter qu’une telle situation se reproduise. Wall street est de nouveau au calme.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*